The Vampire Diaries in New York


Entre dans l'univers de Stefan, Elena et Damon. Partiras-tu avec eux a New York ?



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Recherche de Tyler Lockwood, Matt Donovan et pleins d'autres PV.
Bienvenue sur The Vampire Diaries in New York
Le groupe des vampires est désormais fermé aux pv inventés !
Merci à Obsession27 pour ce nouveau design ♥️
N'oubliez pas d'aller voter pour le forum dans les TOP SITE (: ICI&ICI

Partagez | 
 

 Un Chantage Matinal [ Damon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité

Invité



MessageSujet: Un Chantage Matinal [ Damon]   Dim 19 Sep - 18:33





La lumière du soleil traversait les persiennes de mes volets bleu lavande comme chaque matin, je pouvais sentir la rosée, entendre les feuilles tremblées sous la brise qui sonnait la fin de l’été, goûter le parfum du petit matin et recueillir les différents parfums qui flottaient dans l’air matinal que les humains n’arrivent pas à déceler car leur odorat n’est pas aussi performant que le nôtre. D’ici quelques secondes, mon réveil allait sonner et j’allais entendre Crystal bougonnait de sa chambre d’éteindre mon maudit réveil qui, soit dit en passant, ne me servait plus à grand chose depuis près d’un an. J’avais beau me retourné tant bien que mal dans ce lit qui me semblait immense sans Jack, je n’arrivais pas à trouver le calme bien au contraire, cette impression étrange me collait à la peau. Je ne savais d’où elle vennait, ni pourquoi ni comment elle était venue mais elle avait décidé de ne plus me lâcher pendant un certain temps, même la décrire me paraissait impossible tellement cette sensation m’étais étrangère.
J’entendis Crystal se levait et traînait les pied jusqu’à la salle de bain tout en se disant qu’il fallait qu’elle paye l’eau aujourd’hui au risque de se retrouver bientôt sans… La culpabilité me frappa comme un poignard en plein ventre, j’allais devoir bientôt l’abandonner parce que ne pas voir sa petite sœur vieillir et apprendre qu’elle doit se nourrir de sang n’était pas anodin, d’ailleurs elle n’était pas au courant et je voulait que cela lui reste cacher.
A vrai dire, je n’osais pas encore franchir le pas qui me pousserait à déserter Mystic Falls avec Jake laissant Crystal seule dans cette galère où nous vivions toutes les deux depuis près de dix ans. Je savais ce que sans personne, on ne s’en sortait pas, on baissait bien trop vite les bras au risque de se retrouver dans la rue en très peu de temps, c’était ça, la dure loi de la nature dont m’avait rappelé tant de fois Crystal, celle de notre société.
Je l’entendis bougonnait comme à chaque fois que mon réveil commençait réellement à l’agacer, que j’allais finir par arriver en retard au lycée et qu’il ne fallait pas compter sur elle pour me donner un mot d’excuse valable. Alors j’ai attrapé le jean et le chemisier que j’avais sortit la veille avant de filer à la salle de bain que Crystal m’avait laissé pour aller prendre son café. Une fois prête, j’ai enfilé mes bottines, ai attrapé mon sac en passant avant de courir dans la cuisine récupérée mes clés pour ne pas me retrouver dehors en rentrant ce soir. Crystal m’a dévisagé avant de me lâcher un simple bonjour après avoir avaler une nouvelle gorgée de son café brûlant et d’entamer une conversation très classique, à ce moment là, j’ai ouvert la porte de l’entrée afin de mettre fin à ce qui commencer à tourner en interrogatoire et je suis tombée nez à nez avec lui. J’ai reconnu son expression avec son sourire en coin qui pouvait le rendre parfois attendrissant, mais quand vous savez toutes les horreurs qu’il ait pu faire, cette image disparaît aussi vite qu’elle est apparue.
- Qu’est-ce que tu fiches ici Damon?
Il voulait quelque chose, j'en aurais mis ma main à couper mais quoi, je n'en avais aucune idée alors j’ai lançais un bref regard vers Crystal qui allait, certainement lui demander d’entrer, j’ai alors pris les devant en le poussant vers l’extérieur avec moi, claquant la porte derrière mon passage.
Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Lun 4 Oct - 14:59

Mia A. Greene & Damon Salvatore ♥







Mmmh douce chaleur du soleil, encore une journée a ne rien faire... Stefan ce préparer pour l'école et étrangement je n'avais pas envie de l'emmbéter. Je me rendis donc chez Mia. Elle avait était humaine il y a quelques mois, mais son cheri l'avait transformer... Pitoyable, maintenant qu'elle avait l'éternité elle allez vite fait le larguer ! Elle ne pourrait pas allez au lycée de toute façon ! Elle n'avait pas de bague... J'eu un rire mauvais, j'adorer le fait que seul Katherine est trouvée le moyen de nous faire sortir au soleil. Pauvre Mia, son éternité allez être bien longue...
Je frappai a sa porte et à ma plus grande surprise ce fut elle qui ouvrit la porte, les rayons du soleil miroitant sur sa peau pâle. Je fronçais les sourcils. Elle me poussa à l'exterieur et referma la porte derière elle. Je souris.

_ Quoi ? Tu ne m'invite pas à entrée ?! Qu'elle impolitesse... Mais dit moi petite Mia...

Je posai ma main sur sa nuque comme si j'allais lui caresser et resserer mes doigts sur sa nuque. Elle était prise au piège de ma poigne, même si les vampires n'avaient pas besoin de respirer c'était assez perturbant d'avoir la gorge obscurssit. Je vis de la peur dans son regard.

_ Comment ce fait-il que tu puisse sortir au soleil ?!

Personne ne connaissait la façon de s'y prendre pour les bagues de lapis-lazuli. Si Mia avait réeussi à s'en procurer une, je devais absolument savoir comment. Elle ne me refuserai pas ça...N'est ce pas Mia ? Un sourire sadique éclaira mon visage.


_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »


Dernière édition par Damon Salvatore le Ven 29 Oct - 12:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Lun 4 Oct - 17:45



Il croyait m'effrayer avec ses grands airs de méchant loup même si je dois avouer que sa manière de dire bonjour m'avais quelque peu surprise mais cela en restait là, pour ce qui est d'obtenir des informations, il n'utilisait pas la bonne technique surtout avec
quelqu'un comme moi! Je cru persevoir un certain étonnement lorsque je lui ai répondu le plus simplement du monde:
- Disons qu'il s'agit d'un cadeau pourquoi?
Il n'était pas satifait de ma réponse, enfin c'est ce que j'en déduisis en le voyant faire son petit sourire machiavélique et à mon plus grand étonnement, je cru qu'il déserrer sa prise autour de ma nuque mais cela ne devait être qu'une certaine imagination de ma part pourtant j'étais persuadée que quelque chose se manigancer cruellement dans son petit crâne de gros sadique mais il ne m'en fit aucunement part,
en tout cas pas à cet instant.
En le regardant de plus près il avait beau avoir une apparence physique irréprochable, cela n'empêcher en rien de deviner qu'il devait cacher énormément de choses!

Des tas de questions me venèrent en tête "Comment avait-il été transformé?", "Pourquoi était-il ainsi?" "Pourquoi détestait-il autant son frère?", "Pourquoi était-il venu ce matin chez moi?", "Dans quel but?"... mais ce n'était pas le moment de les poser et puis je ne voulais pas réellement lui parler à la manière dont moi je concevais une vrai conversation c'est-a-dire très calme et sincère, non là, j'avais plutôt envie de le tuer, de le démembrer voir de le torturer avant de faire consummer son corps à petit feu grâce à de l'essence dans une vielle usine désinfectée,
comme dans les films!
Mais la vie n'est pas réellement un film, et là, je ne voyais qu'une seule issue pour qu'il dévie quelque peu son attention:
- Qu'est-ce que tu fiches ici? Tu n'embête pas ton frère aujourd'hui?
Une brise de vent se leva balayant ses cheveux au vent qui lui donnait ce petit air rebel qui devait tant plaire à ses malheureuses victimes qu'il vidait de leur sang jusqu'à la denière goutte afin d'assouvir sa soif, chose que d'ailleurs je n'arrivais pas à comprendre en sachant qu'il aurait pu se proccurer en toute facilité des poches de sang.
Les questions se succédèrent sur un ton irritant qui n'était pas de mon habitude mais ce devait être sa présence qui me troublait mais pas dans le bon sens du terme. Je savais comment le faire un tantiner réagir même si cela risquer plus de tourner en carnage, qui ne tente rien à rien, alors j'ai tenté:
- Bon tu vas me laisser aller en cours et pour ce qui est de comment je peux sortir dehors, cela ne te regarde pas.

Et j'ai eu, j'ai même été surprise de sa réaction.

___________________________________________________________________________________________

Ps: Désolée, j'avoue il est pas bien long mais je me rattraperais sur le prochain ^^

Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Ven 29 Oct - 12:48

Mia A. Greene & Damon Salvatore ♥





La gamine ce moquer de moi ! Un cadeau Tss... Je resséré ma prise sur sa nuque.
Son regard ne semblait pas avoir peur, mais était remplis de questions. Etait elle idiote ? Les gens intelligent eux avait peur de moi. Cette fille jouait a quoi ? Elle pensait peut être que son cher petit Jack viendrait la sauver, déssidement ce type me sortait par les yeux ! Elle me parla de mon frère et je soupirai, alors elle était bien idiote. Quoi de mieux que de parler de mon frère alors que je suis en colère ? Mais je lui répondis un sourire gentil sur le visage.

_ Non, vois-tu je préfère t'embéter toi aujourd'hui...
Mon sourire disparu et je continuer d'une voix froide.

_ Et je pourrais même venir tout les jours si tu ne répond pas à ma question. Alors je vais être plus clair : Où-as-tu-eu-le-lapis-lazuli !

Elle ronchonna et me lança que j'allais là laisser aller en cours... A son plus grand étonnement je pris un fou rire.

_ Que tu es idiote ! Ecoute-moi bien, j'ai des informations sur le prétendu "accident de tes parents". Je pourrais te les dire... Ah mais non ! J'oublier, c'est moi le méchant de l'histoire...

Je lui offrit mon plus beau sourire. Mia était pas mal dans son genre, mais je devais avouer que je préféré les brunes.

_ Alors tu va gentiment restez avec moi et me dire comment tu peut sortir au soleil...
Me penchant vers son oreille je lui murmurais...

_ Car n'oublie jamais que j'ai toujours sur moi, un jolie petit pieu.

_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »


Dernière édition par Damon Salvatore le Mer 10 Nov - 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Mer 3 Nov - 20:02












L’intimidation d’après Damon Salvatore, intéressant…je dois avouer,
c’est vrai on ne m’avait jamais fait le coup du
« attention je suis un méchant vampire qui se balade avec un pieu »,
il ne se rendait même plus compte qu’il se ridiculisait tout seul le pauvre!
Mais ce n’était pas ce qui m’avait le plus…marqué si je puis dire dans notre petite conversation matinale & si amicale! Non, ce qui m’avait mis une boule dans la gorge était l’évocation de « l’accident de mes parents »
ou plutôt
du « prétendu accident de mes parents » pour reprendre ses mots, il avait des informations là-dessus ?
Comment cela se faisait-il ?
L’affaire avait été classé : Incendie Accidentel c’est ce qu’avait conclut les expertises alors pourquoi Damon venait-il de me balancer cela ? Il avait beau être…un pauvre mec/vampire, tout ce que vous voulez, il n’aurait pas sorti quelque chose juste pour obtenir ce qu’il désirait, non je ne pense pas qu’il était ainsi, non il était beaucoup plus compliqué à cerner mais on ne pouvait lui reprocher de faire ses petits chantages sans être sûr de ses sources…
mais je ne pouvais le croire réellement, c’est vrai Damon était si…rrrrrrrh sans oublier que depuis plus de 10 ans,
le fait qu’on est conclut et classé le dossier pour une cause qui était la vraie à mes yeux,
c’était tout ce qui faisait que je ne m’étais jamais posé des questions sur leur mort ou en tout cas avait limité
le nombre des questions qui auraient pu me pourrir l’existence…
J’allai finir par réellement arriver en retard au lycée mais ce qui me gênait le plus été que Jack allait s’inquiéter
de mon absence et la en revanche ça allait mal tourner… Dur !
Mais d’un autre côté...
J’eus un sourire pour répondre à sa petite menace avant de lui répondre :
- Tout d’abord, comme je te l’ai dis pour ce qui est du lapis-lazuli, il s’agit d’un cadeau ou d’un héritage de famille prend-le comme tu veux, je m’en fiche mais c’est la vérité ! Ensuite, évite tes petites menaces de me tuer, parce que je dois t’avouer que je n’ai en aucun cas peur de la mort, Damon donc si tu veux réellement te ridiculiser auprès d’une gamine de 18ans, continue comme tu le fais tu aies sur la bonne voix.
Pour terminer, je t’interdis de faire tes sous-entendus sur la mort de mes parents, j’ai beau être une pauvre gamine inintéressante & insignifiante à tes yeux et que tu pourrais tuer en moins de deux, aie au moins l’intelligence de réfléchir sur ce que tu as à dire avant de l’ouvrir !!! Maintenant vas-y tue-moi si cela te fais un plaisir inouïe mais tu sais que tu ne me fais pas peur sous tes airs de « grand méchant loup » ! Ah et encore un conseil, si tu veux parler il n’y a aucun problèmes mais il faudrait d’abord que tu me lâche
tu ne crois pas ?!
Je savais que de toute manière que le car était passé & que de toute manière je n’avais pas envie ou plutôt plus envie d’y aller, je préférais « parler » avec Darmon si tout d’abord il me lâchait le cou…
En fait, il commençait réellement à m'énerver & la seule chose que j'avais envis c'était de le tuer mais à quoi cela m'avancerait-il? A rien. En me concentrant sur ma soeur qui se trouvait dans la maison, j'appris qu'elle allait partir travailler, Et merde!!!! il fallait que l'on dégage de là et très vite!
- Bon maintenant que j’ai raté mon car, je suppose que tu n’es pas là juste pour me faire un petit coucou ou m'embêter comme tu le dis donc je te propose quelque chose : tu me lâches je préviens Jack que je ne vais pas au lycée pour éviter qu’il débarque & ensuite on avisera,
cela te va-t-il ?

Cela faisait longtemps que je n'avais pas réagis ainsi vis-a-vis de quelqu'un, en faite, depuis que je n'étais plus aussi à cran qu'avant...en gros lorsque je prenais encore tout ce qui traînait tant que ca avait quelques effets sur moi...
lorsque je sortis de mes pensées, Damon me regardait comme surpris, il devait me prendre
pour une folle aux tendances suicidaires & complètement débile,
mais je m'en fichais là n'était pas la question,
non ce qui importait réellement été ce qu'il était venu chercher ce matin...



Revenir en haut Aller en bas
Damon Salvatore

Dans leurs excès ils meurent tels la poudre et le feu W.S
avatar

Sexe : Féminin Messages : 1327
Date d'inscription : 13/06/2010
Age : 23
Localisation : Manoir Salvatore; Mystic Fall; Virginie.

MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Mer 10 Nov - 19:27

Mia A. Greene & Damon Salvatore ♥




Elle ce moquer de moi. Et je devais avouer qu'elle avait vraiment beaucoup de cran ! Personne n'avait jamais oser me parler comme elle vennait de le faire. Et je me sentais envahir d'une fureur noire, Stefan avait raison, je répondais toujours par la violence. Une minute ! Je viens de dire que Stefan avait raison ?! Cette pensée me fit m'énerver encore plus. Pourtant je l'avais blessé en parlant de ses parents, ce n'étais que le debut j'allais la détruire non pas physiquement mais moralement. Je rêvais de la voir souffrir.
Serrant les machoirs je la laisser parler, je pourrais m'en prendre à sa soeur, sa la ferait vraiment, vraiment souffrir, puis je pourrais m'en prendre a Jack. J'étais plus vieux que lui donc plus puissant si je l'empaller, Mia serait seul au monde. Pauvre petite chose... Qui t'apprendrait la vie vampirique sans ce cher Jack ? Car Mia était jeune pas seulement physiquement mais du coté vampirique, elle devait l'être depuis un an ou deux, sa ce sentais. Son lapis-lazuli venait d'un héritage.. Mouais, elle ne semblait pas au courant. Jack avait du faire enssorceler la bague mais par qu'elle sorcière ? Mia semblais croire que porté cette pierre pouvait nous protéger du soleil. Pff ignorante. La pierre devait être enssorceler par une sorcière. Stefan et moi avions eu des bagues de Emily Bennett, de la part de Katherine. Emily était la plus puissante sorcière de ma connaissance. Dômmage qu'elle ne fut pas immortelle. Car sa déscendance ne me facilite pas la tache. Merci Bonnie. Elle voulait que je la lache, je ricanais. Elle venait même de dire qu'elle n'avait nullement peur de la mort. Elle ce moquer même pour le pieu. Et maintenant elle voulait appelée Jack.
Je souris, la lacher et lui articulait :

_ Soit.

Elle appela rapidement Jack et je souriait toujours. Quand elle eu finit je repris la parole.

_ Tu avais raison pour le pieu. En réaliter je n'en est pas... Mais j'ai ça !

Je sortis une ceringue remplie de verveine et la lui planter dans l'épaule. Elle tombis par terre à moitié consciente. Sa soeur allait bientot sortir donc je la pris sur mes épaules et l'emmenez dans la foret derière chez elle. Je la déposer contre un arbre et attendis qu'elle puisse de nouveau parler. Bien sur elle ne pouvait plus bouger, elle devait attendre que la verveine soit élliminer de son organisme. Lorsqu'elle reprit enfin sa "conscience" elle me lança un regard noir et je souris. C'est bon sa allait passé ! Bon je devais admettre que la verveine faisait mal. Mais je ne l'aurais pas utilisé si elle ne m'avais pas provoquer ! Je repris la ceringue car elle appartanait a Alaric, je n'aimerais pas qu'il se rend compte de son absence...


_________________

(c) TUMBLR
« J’ai un secret, j’en ai un énorme, mais je ne l’ai jamais dit à haute voix. Quel est l’intérêt, ça ne va rien changer,ça ne va pas me rendre bon, ça ne va pas me faire adopter un chien ! Je ne peux pas être ce que les autres veulent que je sois, je ne peux pas être ce ce qu’elle veux que je sois, je ne suis pas humain et ça me manque, c’est ce qui me manque le plus au monde,voilà mon secret »
Revenir en haut Aller en bas
Invité

Invité



MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   Jeu 11 Nov - 20:50





Lorsque je repris connaissance, les heures semblaient s’être écoulés en quelques secondes pour moi, sur ce coup là, j’avoue que Damon avait été…malin.
J’étais assise par terre, le dos contre un arbre dans la forêt qui se trouvait derrière chez moi puisque je reconnaissais non loin de là ma maison. Tout ce qui m’entourait semblait flou & hors de portée, et puis cette douleur atroce qui était concentré dans mon épaule me donnait envie de l’arracher par mes propres moyens mais je n’en avais pas la force. Je n’arrivais quasiment plus à bouger et le moindre geste me semblait une corvée douloureuse, et puis une question me vint tout à coup à l’esprit : Qu’est-ce que je fichais là ? Sérieusement, les crises de somnambulisme m’étaient complètement étrangères surtout maintenant que j’étais un vampire alors comment…
Je vis une paires de chaussures noires tout à fait sublimes, à leur vue je repris conscience de ce qui s’était passé, je lançais un regard aussi noir qu’il ne mettait jamais donné d’offrir à leur propriétaire. Il avait le don de m’énerver sous ses airs narquois de vampire de 140 balais avec son sourire qui me sortais des yeux…
Je renversais ma tête en arrière afin d’essayer de me réveiller un peu plus mais rien n’y faisait, il avait dû m’injecter une dose suffisamment importe de verveine pour que je reste dans le colleta le temps que ça l’arranger.
Damon détestait qu’on le provoque et encore moins que l’on n’exauce pas ses désirs alors quand une ridicule et jeune vampire comme moi le contredisait, cela devait le mettre en rogne et voilà la seule chose qu’il lui restait pour essayer de montrer qu’il avait plus de pratique que moi : utiliser la verveine. Il savait que j’en avais strictement rien à faire pour ce qui était de mourir alors il ne lui restait pas beaucoup de choses sur lesquels il aurait pu avoir un moyen de pression… Crystal ! Non, il n’y aurait pas touché, pas tant que je serais dans les vapes, il aimait trop voir souffrir les gens, et pour ce qui était de Jack, il s’en fichait certainement pour le moment.
Ce vampire me détestait à un point que je n’osais imaginer alors que la raison m’était inconnue, il me détestait, point, alors que je ne l’aimais pas à cause de sa façon d’agir avec les gens en générale et surtout à cause de la manière dont il me traiter. Il ne me connaissait pas mais me haïssez, je lui étais totalement inconnu mais tout ce qui compter été de me détruire : drôle de relation !
Une autre question me venait sans cesse en tête : Qu’est-ce qu’il me voulait ?!
« M’embêter », non trop simple pour lui, « me faire du mal » non ses réactions ne le montraient pas… enfin ce n’était pas la réponse à cette question là… mais en regardant de plus près, son expression, cachait elle aussi, des tonnes de questions qu’il rêvait de me poser.
Silencieuse, j’attendais qu’il entame son questionnaire avec un petit sourire narquois sur mes lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Un Chantage Matinal [ Damon]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Chantage Matinal [ Damon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Vampire Diaries in New York :: Corbeille :: Corbeille
-
Sauter vers: